Jeudi 25 juin – 14H30 / 17H30

Esprit des visites : de l’action à l’immersion

CC BY-ND 2.0
CC BY-ND 2.0

Pour démarrer le Congrès, 7 visites au choix emmèneront les participant-es à la rencontre de territoires et de projets de développement local.

Ils seront reçus par des professionnel-les, des équipes projets, des élu-es, qui expliqueront comment leur projet a permis de répondre à la commande publique et aux problématiques du territoire.

Les visites invitent les participants à une immersion dans le projet de développement qui leur permette de repérer et d’analyser les compétences mises en œuvre pour mener à bien le projet.

Ces visites permettront aux participants 

  • d’analyser des comportements et des compétences professionnelles et de les mettre en relation avec leurs propres pratiques et postures,

  • de prendre du recul par rapport à leur métier, d’avoir un regard neuf,

  • d’identifier de nouveaux acteurs et découvrir de nouvelles approches.

Liste des visites

Visite 1 : Vallons de Haute Bretagne Communauté : nouveau territoire, nouveau projet

Vallons de Haute Bretagne Communauté est née de la fusion de Maure-de-Bretagne communauté avec la Communauté de communes du Canton de Guichen – ACSOR. D’autres communes supplémentaires se sont ajoutées à cette dynamique pour créer une nouvelle entité intercommunale depuis le 1er janvier 2015. La nouvelle communauté de communes comprend désormais 20 communes et plus de 40 000 habitants. La démarche participative « Territoires et Dynamiques économiques » proposée par Mairie-conseils a permis aux élus de connaître la réalité de ce territoire, de se l’approprier et de construire une stratégie de développement. La visite permettra de revenir sur cette expérience particulière, d’en questionner la genèse et les étapes d’élaboration. Plus particulièrement il s’agira d’analyser, au-delà de la difficile recomposition territoriale, la fusion des équipes, la place de l’ingénierie territoriale dans le projet de fusion et de repérer les difficultés et les opportunités rencontrées pendant le processus d’élaboration. Enfin, il s’agira de pouvoir interroger le nouveau périmètre et les modalités de répartition des compétences.

Visite 2 : Pays de Rennes : Reso Solidaire ou comment développer l’économie sociale et solidaire à l’échelle d’un Pays et Coopérative jeunesse de Services : rendre les jeunes acteurs de leur projet.

Cette visite est au complet.

Réso Solidaire est le pôle de développement de l’économie sociale et solidaire (ÉSS) du pays de Rennes créé en 2009. Ce pôle est né de la volonté de différent acteurs locaux de l’ÉSS et suite à une étude de préfiguration soutenue par le Conseil général. Ce pôle de développement fait partie d’une stratégie politique régionale plus vaste visant à soutenir ce type d’initiatives. Reso solisaire a vocation à animer la dynamique ÉSS sur le Pays de Rennes, à favoriser les rencontres, susciter les projets nouveaux et accompagner des porteurs de projets. La visite sera l’occasion d’interroger le lien de plus en plus prégnant entre économie sociale et solidaire et développement local, quels sont les réponses possibles que l’ÉSS peut apporter aux enjeux et besoins des territoires ? Quels sont les ponts possibles et les complémentarités entre ces deux champs professionnels ?

Les Coopératives Jeunesse de Services sont portées par les Coopératives d’Activités et d’Emploi et permettent à des jeunes de 16 à 18 ans, pendant la période estivale, de tester un projet économique. Elan Créateur à Rennes, après une première année expérimentale, réitère cette expérience en 2015. L’idée, qui vient du Québec et adaptée à l’échelle nationale par le réseau Coopérer Pour Entreprendre, est de mettre les jeunes dans un environnement entrepreneurial et leur donner l’opportunité de tester une réel offre de services auprès des habitants et des entreprises en proximité, telle que garde d’enfants de plus de 3 ans, livraison, peinture, jardinage,… L’objet de cette visite sera de déterminer la mise en place du projet et son positionnement innovant entre politique jeunesse, IAE, formation, éducation à l’entrepreneuriat dans une entreprise coopérative, et comment l’équipe projet a réussi, par cette approche innovante, à fédérer l’ensemble des partenaires autours de la table.

Visite 3 : Communauté de communes du Pays de Grand Fougeray : garder la proximité dans un territoire en mutation

La Communauté de communes du Pays de Grand Fougeray comporte quatre communes et pourra vraisemblablement être amenée à évoluer au regard des réformes en cours. La taille du territoire a longtemps permis de privilégier une approche de proximité dans l’ensemble des domaines de compétence alloués à l’EPCI et notamment concernant la relation avec les entreprises du territoire. Au regard de l’évolution des seuils de nombre de communes et d’habitants dans les communautés de communes prévu dans les réformes en cours, la visite permettra d’interroger l’équipe de développement sur les réalisations abouties à l’échelle intercommunale et dans quelles mesures la proximité a été un facteur clés de succès. Et par ailleurs d’interroger l’avenir et les stratégies envisagées et les impacts pressenties afin de répondre aux exigences de la nouvelle loi NOTRe.

Visite 4 : L’Espace Entreprises, un lieu de découverte des entreprises du territoire animé par Vitré Communauté

Le territoire de Vitré Communauté est caractérisé par un tissu industriel dynamique et un faible taux de chômage. Un espace entreprise est animé par la Communauté d’agglomération afin de valoriser les entreprises locales mais aussi recevoir des demandeurs d’emploi. L’EPCI est engagé dans une démarche d’animation du tissu économique qui se traduit par des ateliers, des rencontres thématiques, des informations sur les métiers, des rencontres avec les entreprises locales. La visite permettra d’analyser la politique de développement poursuivit par Vitré Communauté et les facteurs clés de succès qui permettent leurs bons résultats en terme d’emploi et d’implantation d’entreprises mais également les compétences mis en œuvre par l’équipe de développeur afin d’atteindre ces objectifs.

Visite 5 : Conseil départemental d’Ille et Vilaine : la déconcentration des services

Le conseil départemental d’Ille et Vilaine poursuit une politique de proximité en déconcentrant ses services. En janvier 2010, le Département a ouvert des agences départementales dans chacun des sept pays d’Ille-et-Vilaine. Objectif : accompagner au mieux le développement local, agir au plus près des habitants et des partenaires locaux. Environ la moitié des 4 000 agents départementaux travaille dans ces agences départementales. Il s’agit d’une véritable déconcentration des services départementaux et d’une répartition de personnes-ressources, de compétences techniques au plus près des réalités de terrain. Chaque agence départementale comporte un service Développement local, Vie sociale, Construction et Ressources.

L’objet de la visite sera d’apprécier le rôle de proximité des agents du Département, d’interroger les modalités d’interaction avec les acteurs locaux et d’évaluer les complémentarités, les plus-values ainsi que les questions de répartition de compétences et d’autonomie politique soulevées par une telle organisation territoriale.

Visite 6 : Des ateliers citoyens contre les discriminations

Rennes Métropole mène une politique originale de lutte contre les discriminations et pour l’accès aux droits basée sur la participation citoyenne. Cette politique se caractérise par la mise en place d’ateliers citoyens, d’évènements de sensibilisation et l’animation du Conseil Rennais de la Diversité et de l’Egalité des Droits. La visite permettra de prendre conscience des enjeux sociaux culturels qui ont amené au développement de cette démarche et les raisons du parti pris participatif ainsi que ses impacts sur la population. Les compétences mis en œuvre en termes d’animation de la participation seront également le point central de l’échange avec les professionnels rencontrés.

Visite 7 : Pays de Brocéliande : un exemple de redécoupage intercommunal, quelles conséquences sur le Pays ?

Le Pays de Brocéliande comprend plusieurs intercommunalités dont le découpage a été redéfini. Cette redéfinition intercommunale a permis de repenser le projet de territoire et redéfinir l’organisation générale du Pays. La démarche s’est basée sur une mobilisation importante des agents et des parties prenantes du territoire. Cette visite sera l’occasion d’interroger le processus et la méthodologie de redécoupage territoriale et de mesurer le rôle du Pays dans ce projet. Quelles ont été les modalités prises en compte dans ce processus ? Comment le partage des compétences s’est réalisé ? Comment s’est produite la mobilisation des acteurs ? Quelles conséquences a eu ce découpage sur les professionnels du développement local ?

Retour au programme général

En partenariat avec

bandeau_logos-congres2