Congrès des développeurs territoriaux : les professionnels acteurs du changement

Congrès des développeurs territoriaux : les professionnels au coeur du changement
Congrès des développeurs territoriaux : les professionnels au coeur du changement

La deuxième édition du congrès des développeurs territoriaux organisée par l’Unadel, le Collectif Ville Campagne et l’IRDSU vient de se tenir à Rennes, avec le soutien du Commissariat général à l’égalité des Territoires, du Conseil régional de Bretagne, des Universités de Rennes 1 et 2, du CNFPT et d’Idéa 35.

Le congrès a réuni de nombreux professionnels du développement des territoires, urbains ou ruraux, ainsi que des élus, des universitaires, des services des collectivités et des représentants du monde associatif. Confrontés à un contexte institutionnel en forte évolution, générateur d’incertitudes et d’inerties, avec des recompositions territoriales qui « remisent au placard » le projet de territoire, mais aussi à la défiance croissante de nombre de citoyens vis-à-vis de l’action publique, les développeurs territoriaux s’interrogent de plus en plus souvent sur le sens de leur métier.

La disparition récente d’Entreprise, Territoire et Développement, principal centre de ressource de la profession, pose la question de la reconnaissance des besoins des territoires confrontés à des réorganisations successives et d’ampleur qui, insidieusement ou très clairement, provoque un glissement des priorités et des pratiques : les territoires de projet deviennent de plus en plus des territoires de gestion, davantage soumis à l’obligation d’apporter des réponses immédiates là où il y aurait besoin d’inscrire l’action dans une perspective de moyen et long terme pour mieux préparer l’avenir.

Ce congrès a permis de revisiter et de réaffirmer les fondamentaux du développement local.

Si les territoires sont confrontés à une plus grande complexité qui contribue à l’éloignement des habitants de la sphère publique, le rôle de la profession est bien de permettre la pédagogie de cette complexité afin de rapprocher les politiques publiques des citoyens et de leur préoccupation quotidienne pour construire le « vivre » et le « faire ensemble ».

Dans un contexte en forte transformation, alors que l’action publique paupérisée se fait à la fois plus économe et plus corsetée, alors que nombre de territoires doivent inventer de nouvelles réponses à de nouveaux enjeux de développement, les développeurs territoriaux sont en effet « en première ligne ».

Plus que de simples points d’intersection entre des problèmes, des compétences et des solutions, les développeurs territoriaux sont aujourd’hui des relais essentiels et des acteurs du changement.

Aujourd’hui, les développeurs territoriaux, doivent non seulement accompagner ces évolutions, être des artisans de l’action publique locale et en maitriser les outils, mais ils ont aussi, aujourd’hui peut être plus qu’hier, un devoir d’innovation sociale et un devoir de « terrain ».

La rencontre des différents acteurs du développement local lors de ce congrès a permis d’affirmer le besoin d’améliorer les relations entre les politiques publiques et la société civile et de mettre en avant deux fondamentaux pour l’avenir :

  • La mise en réseau : la rencontre des acteurs du développement local permet de faire communauté et de favoriser la construction d’une intelligence collective. Et pour réfléchir aux mutations de l’ingénierie territoriale et des pratiques de développement, la dynamique du « Carrefour national des métiers et des professionnels du développement territorial» doit être renforcée.  Les chantiers du Carrefour continuent et permettront de mettre en œuvre les principaux enseignements issus de ce deuxième Congrès.
  • La stratégie d’alliance : face à la complexité et aux contraintes du métier il est important d’élargir la réflexion à des professions proches telles que les urbanistes, les designers de services, les professionnels du développement durable et de l’économie sociale et solidaire mais aussi l’ensemble des acteurs du développement social, local et particulièrement les habitants et les employeurs.

Le pari de l’organisation d’un deuxième congrès des développeurs territoriaux a été tenu. Après Valence il y a 2 ans, Rennes en ce début d’été, rendez-vous est pris désormais pour une troisième rencontre nationale des développeurs territoriaux en 2017.

Les commentaires sont fermés.
200-125dumps 100-105dumps 210-260dumps 300-115dumps 200-105dumps 300-101dumps 200-310dumps 210-060dumps 200-355dumps 640-911dumps 300-075dumps 300-208dumps 300-070dumps 300-360dumps 642-998dumps QV_DEVELOPER_01dumps 400-101dumps 210-451dumps 700-501dumps 400-051dumps 117-201exam