Mobilités

Depuis les années 80, l’importance croissante des déplacements et l’explosion des mobilités
ont transformé en profondeur les modes de vie et les territoires. L’espace périurbain est
devenu un tiers espace complexe et la diffusion des modes de vie urbains s’est généralisée.
Ces mouvements engendrent un phénomène de multi-appartenance territoriale chez les
individus mais aussi un décalage de plus en plus important entre les échelles de traitements
des problématiques du développement et les périmètres des collectivités territoriales, c’est-à-
dire entre les territoires de projet et les territoires administratifs. La gestion des affaires
publiques, comme la conception et la mise en œuvre des actions de développement, ne
peuvent plus s’inscrire dans un périmètre donné auquel correspondrait une structure publique
unique et des compétences spécialisées.

Comment travaillez-vous sur ces questions de mutli-appartenance territoriale ?

Venez en discuter sur le forum !

Les commentaires sont fermés.