Coopération

Contexte

Depuis 2010, nous avons l’impression d’assister à une réforme territoriale « en continu ».
Associée à la nouvelle phase de décentralisation, cette évolution interroge sur les missions des uns et des autres, sur l’organisation de notre territoire. La montée en puissance de l’intercommunalité, des Régions et de l’Europe, la reconfiguration des périmètres, missions, compétences des Départements et des Régions, la recomposition des relations avec les territoires de projets… Tout cela pose la question des stratégies territoriales, et de manière singulière celle des coopérations.
Parallèlement, la raréfaction des ressources (baisse des dotations de l’Etat) se confirme alors que l’autonomie fiscale des collectivités (même partielle) n’est toujours pas à l’ordre du jour.

A ressources financières réduites, l’affectation de l’euro marginal devient stratégique, et annonciateur de profonds changements dans l’organisation de l’ingénierie territoriale. La mise en place des « schémas de mutualisation » en est le miroir grossissant.
Enfin, la prise en compte des enjeux de cohésion sociale et de développement durable autant que la prise en compte des territoires « vécus » invitent à dépasser les limites habituelles de nos territoires.
Ces évolutions ne sont pas sans produire un certain « stress territorial ». Mais elles peuvent aussi être l’amorce d’une nouvelle ingénierie publique. Sur le terrain les démarches se développent. Ces démarches s’appuient sur des compétences déjà acquises. Elles font émerger aussi de nouveaux modes d’organisation, de nouvelles façons de faire.

Quelles sont les conséquences de ce contexte mouvant pour les développeurs concernés et quelles questions se posent-ils ? Quelles sont les conditions facilitatrices au développement des démarches de coopération ? Quels points de vigilance ou recommandations en termes d’organisation, de postures et de compétences pouvons-nous mettre en exergue pour inventer l’ingénierie publique de demain ?

 

Définition et points de vigilance

La coopération est l’action de participer à une œuvre commune.

La mutualisation est le fait de faire passer un risque ou une dépense à la charge d’un système de solidarité entre individus ou groupes d’individus. Aujourd’hui, lorsque l’on parle de mutualisation, on pense avant tout à la mutualisation des services entre communes et intercommunalités. On retiendra que la mutualisation est la situation d’un service et de ses agents placés sous une autorité hiérarchique partagée (à distinguer d’un transfert ou d’une prestation pour laquelle il n’y a pas de changement d’autorité).

Enjeux et questions

Enjeu 1 : Comprendre en quoi les nouveaux enjeux (développement durable, cohésion sociale, essor des mobilités, multi-appartenance…) invitent à la coopération.

Enjeu 2 : Comprendre les conséquences d’une nouvelle organisation territoriale sur les interactions et les processus de coopération.

Enjeu 3 : Comprendre la finalité donnée à la coopération par les acteurs en présence.

Enjeu 4 : Comprendre ce qui se joue pour nous – développeur territorial – dans le processus de coopération.

Téléchargez les Clés de lecture.

Coopération - enjeu 4 - questions 4

→ Quel est votre niveau de connaissance de la sociologie des organisations ? Comment acquérir une lecture politique du territoire ?

Lire la suite

Coopération - enjeu 4 - questions 3

→ Comment réinterroger ses propres représentations ? Comment appréhender la rencontre d'autres cultures ? Comment comprendre sa propre stratégie individuelle professionnelle dans le processus de coopération ?

Lire la suite

Coopération - enjeu 4 - questions 2

→ Comment appréhender la relation aux élus ? Comment appréhender la sociologie des élus ? Comment gérer la demande affirmée des élus d'être animateurs de projet ? Faut-il délaisser une partie de sa « centralité » ? Comment dépasser son besoin de reconnaissance, s'effacer ? Comment être pour autant force d'impulsion ?

Lire la suite

Coopération - enjeu 4 - questions 1

→ Comment s'autoriser à construire un fonctionnement coopératif ? La coopération est-elle naturelle ? Comment valoriser le collectif ? Comment lever la dissymétrie entre acteurs de la coopération et favoriser le traitement d'égal à égal ?

Lire la suite

Coopération - enjeu 3 - questions 4

→ Comment associer la diversité des acteurs de terrain ? Comment associer la société civile dans les coopérations entre structures publiques ? La coopération entre territoires prend-elle le pas sur la coopération dans les territoires, avec les acteurs du territoire ? Comment s'appuyer sur des corps intermédiaires pour faciliter le lien avec les acteurs du territoire ?

Lire la suite

Participez à l’espace collaboratif « coopération ».

Retour séminaire « Coopérer entre et dans les territoires : quelles conditions ? Quelles pratiques ? »

 

Les entretiens « coopération »

Quelles réponses les développeurs territoriaux apportent-ils sur le terrain ? Quelles nouvelles coopérations se mettent en place ? Pour répondre à quels besoins ? Selon quels modes d’organisation ? Quelles compétences mobilisent-ils ? Comment inventent-ils l’ingénierie publique de demain ? C’est à ces différentes questions que nous invitons des développeurs à répondre pour venir incarner et illustrer le panorama des coopérations.

L’enjeu : repérer les signaux, les pistes, les émergences et en tirer des enseignements pour inventer l’ingénierie territoriale de demain. N’hésitez pas à commenter ou à vous faire interviewer.

Elisa Jaffrennou, chargée de mission Programmes européens au PNR des Monts d'Ardèche

Le Parc Naturel Régional (PNR) des Monts d'Ardèche, le Pays Ardèche méridionale et le Syndicat mixte Eyrieux Ouvèze Vernoux ont déposé fin 2014 une co-candidature Leader auprès de la Région Rhône-Alpes. Nous avons voulu en savoir plus sur la coopération engagée entre ces trois territoires, les conditions réunies pour "faire ensemble" ce projet et les compétences mobilisées par les développeurs ...

Lire la suite

Nicolas Taillandier, Directeur du Pays de Combrailles en marche - Atelier local d'urbanisme rural.

Qu'est-ce que l'Atelier Local d'Urbanisme Rural ?  « Le projet ALUR est né lors de l'Université Rurale 2009-2010 portant sur l'habitat et l'éco-construction. Tous les deux ans, et pendant une période d'un an, nous engageons une nouvelle édition de l'Université Rurale. C'est une initiative à voir comme une saison culturelle. Pendant un an, un ensemble d'actions est organisé pour réfléchir à un sujet ...

Lire la suite

Anne Schmitter, directrice du Pays de Coutances dans la Manche.

Anne Schmitter, directrice du Pays de Coutances, nous partage l'aventure engagée entre 2012 et 2014 par les élus pour remettre à jour la stratégie du Pays, saisissant l'opportunité offerte par le Conseil Régional de Basse-Normandie pour revisiter leurs liens et enjeux de coopération. Comment redonner du sens et reposer les bases de la coopération pour préparer les prochaines années ? La démarche expérimentale ...

Lire la suite