(2011) L’ingénierie locale de la politique de la ville. Rôles et missions des professionnels généralistes

Cette étude commanditée par l’ACSé s’inscrit dans la perspective d’un travail de rapprochement entre l’Acsé et le réseau des professionnels généralistes de la politique de la ville et vise, notamment, à mieux connaître les généralistes, de cerner leurs éventuels besoins en formation. Cette étude prend acte de l’éclatement des statuts et fonctions de ces professionnels, historiquement généralistes, et cherche à mieux appréhender les évolutions en cours pour les accompagner.

L’étude porte donc sur :

– la définition et la description des métiers de chef de projet généraliste « politique de la ville »

– l’analyse du fonctionnement de cette politique

– l’identification des besoins de formation et d’animation

Quelques traits saillants dominent dans les profils des professionnels de la Politique de la Ville. Moyenne d’âge 40 ans, largement féminisés, de plus en plus diplômés, ils ne débutent pas dans la vie professionnelle mais sont souvent « nouvellement » arrivés dans la Politique de la Ville.

L’hétérogénéité de leurs situations est ici soulignée tout en faisant ressortir l’importance pour les professionnels de l’existence d’un projet local structurant et de la proximité avec les instances politiques stratégiques et décisionnelles autant qu’avec le « terrain ». Ce sont donc davantage les postures professionnelles qui sont retenues et qui traduisent le niveau d’équilibre entre ces deux facteurs : « chef d’orchestre », « ingénieur », « superviseur » et « animateurs de territoire ».

Étude FORS pour l’ACSé : l’ingénierie locale de la politique de la ville. Rôles et missions des professionnels généralistes,  2011, 199p.

Les commentaires sont fermés.