Parcours d’une chargée de mission devenue directrice en quelques mois

Madame X est directrice d’un PNR. Elle était notre « développeur territorial en responsabilité managériale » pour la séquence « décryptage des parcours d’acquisition de compétences » lors du séminaire « Quels contenus et modalités de formation au développement territorial pour l’acquisition des nouvelles compétences professionnelles ? » (3 février 2015 – Eurre (26)). Son parcours nous a été relaté par Anne Carton, directrice de Cap Rural.

Son parcours

 

Chargée de mission Leader, Madame X a vu son environnement et sa mission évoluer à l’occasion de l’évaluation intermédiaire du programme Leader et le lancement d’un projet de PNR.

L’arrivée du PNR, c’était donc à la fois un changement de périmètre mais aussi un changement de compétences.

L’organisation de l’association qui portait le programme Leader n’était pas à la mesure de ce nouvel enjeu : une structuration et la mise en place d’une direction, d’une organisation d’équipe et de fiches de postes afférentes s’avéraient désormais nécessaires.

Pour Madame X, c’est le grand saut. Reconnue comme légitime et de compétences techniques avérées pour la gestion de la procédure Leader, c’est elle qui est choisie par les élus pour prendre en charge la direction et l’organisation de cette nouvelle structure, le tout en menant à bien le projet de préfiguration du PNR.

Le sentiment de devoir désormais naviguer dans l’océan alors que déjà on essayait de réussir à nager dans une piscine.

Il s’agit tout à la fois de se reconnaître soi-même comme compétente, d’identifier ses compétences et celles de ses équipiers et des éventuels besoins, de convaincre les élus et les équipiers de la nécessité de les acquérir pour prendre en charge ces nouvelles fonctions tout en menant à bien le projet.

Une charge émotionnelle importante, alors même que Madame X a aussi à composer avec ses autres sphères de vie.

Sans référent, le défi semblait assez vertigineux et cela pouvait hypothéquer la démarche.

Il a fallu convaincre les élus de la nécessité d’un accompagnement à la prise en charge de ces nouvelles fonctions. La bonne relation avec les élus et le président en particulier a été déterminante. Identifier les compétences nécessaires et les organiser n’est pas forcément une évidence pour des élus par ailleurs employeurs qui sont d’abord là pour le projet de territoire. Chacun étant conscient de la nécessité de s’outiller pour mieux avancer.

Un accompagnement a alors été réalisé avec Cap Rural. Il a permis de sérier en commun les compétences nécessaires pour ces nouvelles missions, de révéler les compétences déjà existantes, de clarifier le « qui fait quoi ? », de pouvoir dès lors construire une organisation et établir des fiches de poste.

L’évaluation intermédiaire du programme Leader et le lancement de la préfiguration du PNR, c’était fin 2011. L’accompagnement par Cap Rural courant 2012 et on peut dire que les choses sont stabilisées depuis 2013. L’accompagnement par Cap Rural a enfin aussi permis la légitimation par rapport au reste de l’équipe. C’était donc un temps nécessaire pour réussir la transition et un temps que les différentes parties prenantes ont accepté de prendre.

Et le tiers a été important.

Reste le regret de ne pas pouvoir assez travailler avec ses pairs, d’autres personnes ayant les mêmes fonctions, voire le même changement de parcours, pour pouvoir comprendre les compétences à mettre en œuvre, les repérer, les développer.

Son parcours en frise : Chronologie Madame X

madame X chrono 1

madame X chrono 2

Les commentaires sont fermés.
200-125dumps 100-105dumps 210-260dumps 300-115dumps 200-105dumps 300-101dumps 200-310dumps 210-060dumps 200-355dumps 640-911dumps 300-075dumps 300-208dumps 300-070dumps 300-360dumps 642-998dumps QV_DEVELOPER_01dumps 400-101dumps 210-451dumps 700-501dumps 400-051dumps 117-201exam