(2013) Recherche-action Relations entre milieux professionnels et milieux de l’enseignement supérieur

Lancée en parallèle et en complément de la démarche prospective, cette recherche-action vise à contribuer à améliorer l’adéquation entre formation et emploi par l’ajustement des relations entre milieux professionnels et enseignement supérieur (formation initiale et continue). Sept groupes de travail régionaux (Ile de France, Auvergne, Rhône Alpes, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Estrie au Québec) ont contribué à cette recherche-action et favorisé par ce travail en commun un rapprochement « universités-territoires ».

Les travaux menés ont permis de rendre lisibles, d’une part les évolutions des pratiques professionnelles, l’évolution du paysage et celle des pratiques de formation, et partant, l’évolution des besoins en compétences, les manques et spécificités des formations par rapport à ces compétences, et plus largement l’articulation entre offre de formation et parcours professionnels (voir en particulier les rapports d’étude des groupes de travail en Ile-de-France, en Languedoc-Roussillon et au Québec). Ils ont d’autre part permis de dresser un état des lieux sur les interfaces existantes entre universités et territoires, entre centres de formation et milieux professionnels. Ces interfaces sont beaucoup plus nombreuses et diverses qu’imaginées au départ, et l’enjeu d’un rapprochement, surtout entre universités et territoires, en fait un enjeu particulier (voir, par exemple, l’enquête formation interrégionale). Au-delà de l’établissement d’une typologie de ces formes de rapprochement, de coopération ou d’interaction, il s’agissait de mettre en exergue les pratiques exemplaires et innovantes, et de rentrer ainsi au cœur des expériences menées.

Recherche-action Relations entre milieux professionnels et milieux de l’enseignement supérieur, Plateforme des métiers de l’Unadel, 2013, 72p.

Les commentaires sont fermés.